Dépossession

Dépossession

CHF 26

Le marché global de la dette représente aujourd’hui 230 000 milliards de dollars. Autrement dit, le triple du PIB mondial.

À côté de cette dette inconcevable, plus d’un quadrillion de produits dérivés, véritable arme de destruction massive du système financier global, alimentent les circuits de la haute finance internationale.

Plus personne ne peut rembourser une telle dette. Plus personne ne contrôle l’émission d’argent scriptural par les institutions financières privées. Les Etats et le secteur public sont dépassés. En clair: ils n’existent plus, sinon lorsqu’il s’agit d’éponger les opérations aventureuses du « casino » planétaire.

Illustrant par de nombreux exemples ce constat apocalyptique, DÉPOSSESSION nous plonge dans les mécanismes et les manœuvres de la puissance techno-financière globale. Cette enquête d’une précision inédite nous montre que la dématérialisation, l’abolition des frontières et la démission des institutions politiques ne sont que les multiples noms de l’esclavage de demain.

Un ouvrage de choc et d’éveil à lire et à méditer avant qu’il ne soit trop tard.

Catégorie :

Description

Editeur : Réorganisation du monde

Collection : -/-

Parution : Août 2018

Format : 20,9 x 15 x 1,5 cm

EAN 13 : 9782970126201

Prix : CHF 27,00 / Euros 23,00

 

 

 

Informations complémentaires

Poids 0.35 kg
Dimensions 21 x 15 x 1.5 cm

Infos sur l'auteur

Economiste d’entreprise et entrepreneure libano-suisse, Liliane Held-Khawam milite activement depuis 1989 pour une réhumanisation de l’économie. Son blog lilianeheldkhawam.com est une source de référence sur les questions économiques.

Elle est aussi l’auteure d’un ouvrage sur une méthodologie de management qu’elle a elle-même conçue, LE MANAGEMENT PAR LE COACHING, LE CADRE À LA RECHERCHE DE SES REPÈRES (éditions Pro Mind, 2002).

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Dépossession”

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.